Sécurité des pistes cyclables uccloises et en particulier de celle de l’avenue Van Bever

Monsieur le Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les Echevins,
Chers Collègues,

Le 23 octobre 2014, nous avons voté à l’unanimité le réaménagement de l’av. Van Bever. Conformément au plan communal de mobilité, il a permis notamment l’installation d’une piste cyclable partagée de 2,50 m de large du côté impair de l’avenue et distincte du trottoir et de la voirie. Rappelons que suite à la demande du Conseil, le Collège a obtenu, pour cet aménagement, un subside d’un peu moins de 100.000€ de la Région. Dans sa réponse, l’Echevin Biermann nous a signalé qu’en ce qui concerne les pistes cyclables, la Région avait introduit, en mars 2014, une demande de permis d’urbanisme pour la réalisation de 15 kilomètres d’Itinéraires Cyclables Régionaux (I.C.R.) sur le territoire communal ucclois.
Le 26 avril 2017, je suis intervenu pour demander des précisions concernant la participation de notre commune dans l’investissement et l’entretien des aménagements destinés aux cyclistes et piétons. Ce même jour,Monsieur Biermann nous a signalé que le projet de réalisation de 15 km d’ICR sur notre territoire était bloqué et le 10 mars dernier, lors de la discussion qui a précédé le vote de la motion concernant le rond-point Churchill, il nous a confirmé qu’il en était toujours de même !!
A l’instar de toutes nos formations politiques, le cdH a rencontré récemmet les représentants du Gracq. Ils nous ont confirmé qu’afin que la sécurité des piétons, automobilistes et cyclistes soit optimale, les pistes cyclables devraient être distinctes des voiries et des trottoirs. Toutefois, une attention particulière doit être retenue dans l’aménagement des intersections entre les pistes cyclables, les trottoirs et les voiries. Il est bien démontré que, dans le cadre des « Sens Unique Limité » (SUL), la majeure partie des accidents est observée lorsque les vélos repassent dans des voiries classiques.
J’ai été contacté par des habitants du square Van Bever qui m’informaient des problèmes de sécurité qu’ils pouvaient rencontrer lorsqu’ils empruntaient, les sorties du square, à pied, à vélo et surtout en voiture. Plusieurs accidents ont déjà eu lieu nécessitant récemment le transport en ambulance du cycliste.
Ils font état de deux constatations:
• Les cyclistes, roulant souvent trop vite, ne voient pas les sorties du square vers l’avenue Van Bever et pour ceux venant de la chaussée de Waterloo, ne respectent pas la priorité de droite des voitures ;
• Les automobilistes sortant du square, manquent de visiblité du fait de certaines haies entourant les arbres ou d’une voiture stationnée en bout des avenues du square et doivent parfois s’avancer dangereusement sur la piste cyclable avant d’avoir une vision complète des cyclistes ou des voitures venant de la chaussée de Waterloo.

Mes questions sont les suivantes :

• Le Collège, que nous savons soucieux et actif vis à vis de la Région afin de faire débloquer le dossier de l’aménagement des ICR a-t-il eu de nouvelles informations qui nous permettraient de voir ce dossier se débloquer?

• Est-il conscient de l’insécurité réelle que constitue l’aménagement de la piste cyclable partagée de l’avenue Van Bever?

• Afin d’améliorer le sentiment de sécurité et de confort que doit procurer ce réseau cyclable, pourriez-vous envisager de revoir l’aménagement des points de rencontre entre les vélos et les véhicules motorisés de cette piste cyclable?
Certains riverains suggèrent la pose de miroirs aux différentes sorties du square, d’améliorer le marquage au sol ( peinture rouge ?), d’enlever une partie des haies entourant les arbres situés à l’intersection de la piste et des rues du square, d’agrandir les panneaux de signalisation, etc..

• Enfin, comme déjà suggéré lors de mon interpellation du 26 avril 2017, le Collège pourrait-il envisager, notamment via le Wolvendael et surtout le site de la commune, de lancer une campagne de sensibilisation à l’attention de tous les citoyens qu’ils soient en voiture, à moto, à vélo ou à pied au respect du code de la route

Je vous remercie de votre attention et de vos réponses.

Daniel Hublet
Chef de groupe cdH