Sauvons le terrain supérieur de basquet-ball de la Sauvagère

Au nom du groupe cdH, je souhaiterais tout d’abord vous remercier pour votre interpellation ainsi que les plus de 600 citoyens qui ont signé la pétition que nous avons reçue. Cela témoigne de votre implication citoyenne à défendre la pratique sportive de plein air et le maintien d’espaces verts les plus conviviaux possibles au sein de notre belle commune. Comme vous, il nous paraît normal qu’un espace public puisse être occupé par un maximum de personne en toute sécurité tant pour les utilisateurs des infrastructures que pour ceux qui s’y promènent.

Afin de m’en rendre compte, je me suis rendu hier après-midi au parc de la Sauvagère. Beau temps oblige,  j’y ai rencontré de très nombreuses personnes jeunes et moins jeunes. Plusieurs mamans surveillaient leurs enfants forts heureux de s’ébattre sur les jeux. Un groupe de jeunes garçons fêtait un anniversaire. Deux groupes d’adolescents se partageaient  « l’agora space » et s’adonnaient les uns au football et les autres au basket. Sur le terrain du bas, fort en souffrance j’en conviens, deux jeunes basketteurs s ‘entrainaient.

Ce parc était paisible, calme. Toutes les personnes, qui pour la plupart habitait le quartier de St Job,  et que j’ai pu interroger étaient ravies des infrastructures qui étaient mises gratuitement à leur disposition. Aucune ne trouvait à redire de ce nouvel espace proposé et plusieurs remerciaient la commune de cette nouvelle oportunité. Malgré mes demandes, je n’ai malheureusement pas pu m’entretenir avec l’un ou l’autre signataires.

L’occasion nous en est donnée aujourd’hui et nous nous réjouissons de cette mobilisation.

Alors, évitons la critique facile et construisons ensemble. Je puis vous assurer  que notre groupe ne se désintéresse  pas de la pratique du basquet en plein-air et en salle à Uccle ? Bien au contraire, nous souhaitons qu’elle se poursuive .

Comme suggéré par plusieurs signataires de la pétition, nous demandons que le Collège réalise,  en concertation avec vous, et selon vos termes un « rafraichissement » du terrain du bas qui d’après mes renseignements, reste approprié à la pratique du basquet. Saluons la Région bruxelloise qui a financé les travaux du terrain du haut et espérons que ce soit aussi possible pour la réfection du terrrain du bas.

Enfin,  je profite de l’occasion qui m’est donnée pour me faire le relai de plusieurs dirigeants de club de basket ucclois pour signaler l’énorme problème auquel ils sont annuellement confrontés pour trouver des salles  indoor afin de satisfaire les équipes de basquetteurs de plus en plus nombreuses à Uccle. Pourriez-vous, Mme l’Echevine,  me confirmer qu’à cet effet, toutes les pistes ont bien été explorées notamment avec les écoles (Lycée français, Ecole européenne, athénées, Collège St Pierre, Notre Dame des Champs etc..)

Je vous remercie de votre attention.

Daniel Hublet

Chef de groupe cdH.