Porter la parole forte des citoyens pour garantir une vraie démocratie!

 La discussion et le vote de deux motions, bien distinctes, figuraient à l’ordre du jour du Conseil Communal du 22 février dernier.

La première, adoptée à l’unanimité , a été déposée par notre chef de groupe Daniel Hublet. Son initiative fait suite à la demande de nombreux ucclois excédés par les nouveaux aménagements du rond-point Churchill qui n’ont en rien amélioré la sécurité des usagers tant au niveau de l’anneau de circulation que du trottoir partagé par les piétons et cyclistes. Les demandes du Conseil Communal au Ministre Président de La Région de Bruxelles Capitale et au Ministre régional en charge de la Mobilité sont claires :

  • Le rond-point doit être réaménagé afin d’y améliorer la fluidité de la circulation ;
  • Le marquage au sol du trottoir partagé doit être revu afin de sécuriser les cyclistes et les piétons ;
  • Les « oreilles » et trottoirs doivent être modifiés afin de permettre aux cars et autres poids lourds d’entrer et sortir facilement du rond-point.
  • La STIB doit obliger les usagers d’utiliser les arrêts prévus au niveau de l’av. Winston Churchill et interdire l’utilistaion du terre-plein du rond-point comme arrêt de trams.

Lors de la discussion de la motion visant à s’opposer aux visites domiciliaires, Céline Fremault a rappelé que le cdH Ucclois s’oppose catégoriquement au projet de loi du gouvernement fédéral. Alors que des milliers de citoyens dont de nombreux hébergeurs ont démontré leur solidarité avec les migrants, ce projet, tel que proposé, est inacceptable. En effet, il instaure un délit de solidarité, détourne le rôle du juge d’instruction, porte atteinte de manière disproportionnée au respect de la vie privée et à l’inviolabilité du domicile et ne permet aucun recours effectif contre la décision du juge pour l’étranger ou l’hébergeur.

Parce que violer le domicile de citoyens pour vérifier qu’ils n’ont pas offert le gîte et le couvert à une personne en détresse, fut-elle en situation irrégulière, est intolérable et contraire aux valeurs que le cdH , parti humaniste, porte en son sein, notre groupe a adopté la motion.

 

Daniel Hublet et Céline Fremault