Comment rendre à notre commune son identité réelle : avoir des rues plus sécurisées et plus agréables à vivre.

Lors des derniers Conseils Communaux et de Police, le cdH s’est fait l’interprète de plusieurs demandes citoyennes en vue d’améliorer la sécurité de nos rues.
➢ Au Conseil du 26 avril, Céline Fremault a demandé que le Collège envisage d’appliquer, comme dans d’autres communes de l’agglomération bruxelloises, la limitation du 30 km/h à l’ensemble des voiries de quartiers et de n’autoriser du 50 ou 70km/h que sur certaines voiries structurellement adaptées à ces vitesses.
Sachant que sur les 154 km de voiries communales, seulement 35 km sont déjà converties, cette mesure aurait un effet positif sur la qualité de vie, la qualité de l’air et la quiétude acoustique de l’espace publique et permettrait de répondre à un besoin d’appropriation de nos quartiers par ses habitants.
Nous souhaitons cette réforme et sommes conscients qu’il ne suffit pas de « vouloir mettre en place plus de zones 30 » mais qu’il faut évaluer préalablement les aménagements et les coûts que représente cette mesure. Cette étude devrait être intégrée dans un nouveau plan communal de mobilité à réaliser avec tous les acteurs concernés, y compris les riverains, au début de la prochaine législature .

➢ Le 24 mai, Daniel Hublet s’est fait le porte parole d’habitants du square Van Bever afin de demander que la signalisation des intersections entre la nouvelle piste cyclable et la sortie des avenues du square soit renforcée. Les aménagements, peu coûteux, suggérés permettraient d’éviter de nouveaux accidents.
Rappelant que l’amélioration de la mobilité douce dans notre commune dépend notamment de la mise en œuvre des 15 km d’itinéraires cyclistes régionaux (ICR) sur le territoire ucclois, il a confirmé la volonté du cdH d’œuvrer avec le Collège afin de faire aboutir rapidement ce dossier.

➢ Lors du dernier Conseil de Police, suite à plusieurs remarques formulées quant à la façon dont les visites domiciliaires sont effectuées par les agents de quartier, Daniel Hublet a interpellé le Collège de police au sujet des droits et devoirs de l’agent de quartier par exemple dans le cadre d’une demande de changement d’adresse. Il a demandé que le chef de Corps rappele aux agents de quartier la procédure à adopter lors de telles visites.

Daniel Hublet et Céline Fremault